Archives de Catégorie: Guide de la garde à vue

Vous êtes convoqué au commissariat , ou l’on explique que vous faites l’objet d’une enquête pour un acte que vous n’avez pas commis .
Fort de votre innocence et de l’institution ; convaincu que votre bonne foi aura sitôt fait de convaincre et de balayer l’absurdité des accusations malsaines dont vous êtes aujourd’hui victime .Vous refusez d’être assisté par un avocat comme très cordialement l’officier de police vous le propose…

Erreur du débutant.

En ce jour de septembre 2007 , mes préoccupations se portent vers l’organisation des vacances en compagnie de ma gracieuse compagne .
Un message sur mon téléphone portable émanent du commissariat m’invite à venir sans plus de précisions .
Cet appel me réjouit , en effet ayant quelques mois auparavant déposé plainte à l’encontre d’un conducteur aggressif dont j’avais tenté l’empèchement de sa fuite il est pour moi évident qu’un brave représentant des forces de l’ordre me convoque à toutes fins utiles .
L’incrédulité est d’autant plus grande à l’évocation d’un viol .
Il y a sans doute dans le code de prodédure une attitute standard à avoir sous peine d’être suspect.
Il y aura de votre audition un rapport de comportement , ce rapport est effectué selon les constatations de l’officier en charge de vous entendre .
Je ne peux à ce sujet garder qu’une liberté de pensée plutôt qu’une liberté d’expression , néanmoins je suis désormais un fervent partisan de l’enregistrement video qui à défaut ne peut être substitué qu’à un avocat qui offrira l’interêt ,de par sa présence, à amener une certaine rigueur dans les mots qui seront choisis dans ledît rapport .
Enfin Monsieur l’officier de police , lorsqu’une personne accusée d’un crime vous recontacte quelques semaines après avoir été mise en garde à vue pour vous signifier qu’à la lumière de sa mémoire des éléments sont susceptibles d’alimenter une enquête , je vous conseille de l’entendre dans vos locaux plutôt que de lui donner une fin de non recevoir.
Je dois avouer qu’à ce jour ma confiance (qui n’était pas non plus naîve) à l’égard des services de police est legèrement et durablement altérée .

Protégé : Ce blog est consacré au fonctionnement de la justice

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Publicités

Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Classé dans Actes 2005-2007, Actes 2007-2009, Brave Pinot, Guide de la garde à vue, Lettre ouverte à la présidente de l'ADPEP 13, Liens, Témoignages 2005-2007, Témoignages 2007-2009