ACTE I (2005-2007)

 

Mr MIQUE , substitut du Procureur , dans quelle école de magistrature enseigne t’on qu’aucune des personnes présentes sur le lieux supposé d’un crime ne doivent être entendues ?

Les gendarmes entendent l’enfant , leur travail amenant les constatations suivantes :        

  –  Observations  médicales néantes .          

  – La mère de l’enfant vit de nouveau avec son second époux alors que celui-ci à déja  été comndanné pour des abus sexuels et maltraitances sur l’un de ses fils , la qualification d’agression sexuelle a été retenue ainsi qu’une ITT de 8 jours , toutefois les traces de sperme sur l’anus de l’enfant observées par le medecin ne doneront pas lieux à d’autre type de poursuite , 3 ans dont 18 mois de sursis ont été prononcés .

  – L’enfant déclare que le directeur lui a mis  » une fois son kiki dans les fesses , sans que personne ne se déshabille » , suite à quoi « deux animateurs seraient venus l’emmener à l’infirmerie pour le nettoyer », il insiste sur le fait que tout le monde le croit .

  – Le frère ainé de l’enfant a quelques mois plus tôt accusé deux éducateurs d’abus sexuels , des accusations qui s’avèreront  fausses .

  – Le père biologique de l’enfant apparait dès les premières déclarations   (celui-ci sera comdamné un an plus tard pour abus sur sa fille) .

Le psychiatre décrit un discours sans conviction ni affect , à rattacher aux abus subis par son beau-père .

Ainsi se concluent deux années d’information judiciaire . Aucune personne présente sur l’établissement le jour supposé de son agression n’étant entendue . De ce fait le souvenir de ce garçon qui ne voulait pas partir va s’effacer irrémédiablement de la mémoire de presque tous les adultes présents .

La justice est parfois un peu comme une roulette de casino , une chance sur deux de tomber sur le rouge ou sur le noir . A un magistrat peu convaincu de la véracité des accusations , désormais ce sera une jeune juge d’instruction qui aura une lecture totalement différente du dossier malgrè les incohérences de plus en plus grossières.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s